Histoire Hotel Saint-Michel Bruxelles

Les débuts de l’Hotel Saint-Michel

 

Le 15 grand place est la “LA MAISON DES DUCS DE BRABANT”. A cet endroit se trouvait au Moyen Age, le “Meynaert steen”, c’est à dire la Maison en pierre des Meynaert.

Bâtie sur une colline de sable, elle servait de défense à l’îlot St Géry désaffecté lors de la construction de la première enceinte de la Ville, elle fut démembrée.

En 1441, elle fut expropriée par la ville qui la restaura avec les maisons voisines et les réunit en une même construction. Après le bombardement de 1695, elle fut reconstruite l’année suivante par l’architecte G. Debruyn et ce groupe de 7 maisons fut alors réuni sous un même fronton. La Fortune fut achetée par la Corporation des Tanneurs.

 

Saint Michel le Saint protecteur de Bruxelles

 

Depuis la Grand Place, il suffit d’ailleurs de lever la tête vers le sommet de la tour de l’Hôtel de Ville pour l’admirer dans son combat héroïque contre le dragon. Mais on peut aussi tourner la tête vers l’hôtel éponyme qui présente un excellent rapport qualité – prix pour se loger sur la place la plus réputée du monde.

La vue est absolument exceptionnelle depuis les chambres en façade, et compensent largement l’ambiance des grands soirs qui pourrait bien rythmer vos rêves, surtout en été… Mais de toute façon, à une heure du matin, c’est le couvre-feu sur la Grand Place. Dès potron minet, la lumière matinale donne au décor une dimension et un relief tout à fait surréaliste.

Les premières marchandes installent bouquets pour le marché aux fleurs quotidien et quelques pigeons picorent les miettes égarées sans se soucier du pas clair des premiers badauds sur les antiques pavés. La journée s’annonce bien…